Entretien Swamiji-Olivier présenté en video: Soyez vous-même

Cet enregistrement audio de 1969 est présenté ici sous forme de vidéo avec la transcription en anglais faite par Daniel. L’écoute avec la lecture permet de comprendre la dynamique d’un échange où la parole de Swamiji se déploie pour répondre à la situation personnelle d’Olivier, d’une manière telle que chacun peut se sentir concerné par la démonstration, faite pas à pas, de cette voie appelée Adyatma Yoga. On entend la voix de Swamiji, son rythme, sa respiration, les silences qui laissent un temps à l’auditeur d’assimiler ce qui vient d’être dit, dans l’attente d’une réponse qui ne vient pas et qui relance le discours. Progressivement Olivier est confronté à une mise en lumière de ses émotions, de ses jugements, de ses croyances et de ses projections. Il est question de la nature intrinsèque de chaque chose, de la forme unique de chaque chose, qui ne peut être comparée, de la relation à l’autre, de la non séparation, du « je suis », de l’indépendance, de la place du lying et de la voie vers l’Unité. 

Olivier (1926-2006) après des études à HEC et diverses activités s’est orienté vers une pédagogie de l’économie (Atlas éco, Faits et chiffres)

1 thought on “Entretien Swamiji-Olivier présenté en video: Soyez vous-même

  1. A vrai dire, je suis ému, chamboulé. Entendre en vrai la voix de Swamiji et l’enseignement fait que je ne me sens pas vraiment chaud pour ajouter quoi que ce soit. Et pourtant si, j’ose : L’enseignement de Swamiji me démontre à quel point j’en suis loin!
    Et pourtant, ce que je vais écrire maintenant pourra sembler bien audacieux, voire déplacer : Il y a bien un Georges qui n’est alors plus georges à qui il arrive d’être en relation avec le but ultime de l’enseignement : Être ce que je suis vraiment : Infini
    Quand il m »arrive ce genre de moments benis, vous savez ce qu’il en est mais vous vous retrouvez justement devant Cela qui n’a pas de nom
    It’s a very long way to go m’Aime si nous le sommes déjà. Quand vous êtes vraiment en méditation, il n’y a plus personne, l’infiniment ouvert vous sourit

Leave a Comment